HÉPATITE B

Qu'est-ce que l'hépatite B ?

L’hépatite B est une inflammation du foie provoquée par le virus de l’hépatite B. Chez les adultes, l’infection par l’hépatite B est dans la plupart des cas aiguë, l’organisme étant capable de vaincre le virus par lui-même et ne pouvant pas être réinfecté par l’hépatite B à l’avenir. Cependant, l’hépatite B devient chronique chez près de 10 % des personnes atteintes, ce qui signifie que le virus reste détectable dans le sang six mois après l’infection et qu’il peut contaminer d’autres personnes.1 Les patients atteints d’hépatite B chronique présentent également un risque accru de cirrhose et de cancer du foie.2

Pour en savoir plus sur les causes et les conséquences de la cirrhose hépatique, cliquez ici.

Chez les jeunes enfants et les personnes au système immunitaire affaibli, l’hépatite B aiguë guérit rarement et devient chronique dans jusqu’à 90 % des cas.1

Voici une vidéo explicative sur l'hépatite B

Répartition

L’hépatite B est l’une des maladies infectieuses les plus répandues :1

  • Environ deux milliards de personnes dans le monde ont été ou sont infectées par le virus de l’hépatite B.1
  • Chaque année, on compte environ 1,5 million de nouvelles infections.3
  • En Allemagne, près de 7000 cas d’hépatite B (chroniques et aigus) ont été déclarés en 2020, le nombre de cas non déclarés étant probablement bien supérieur à ce chiffre.2

L’hépatite B est très contagieuse. Elle se transmet principalement par le sang, mais elle est également présente dans d’autres liquides corporels tels que la salive, les larmes, le sperme et les sécrétions vaginales. Le plus souvent, les virus sont transmis dans les cas suivants :

  • rapports sexuels non protégés (sans préservatif) avec un(e) partenaire infecté(e)
  • utilisation d’aiguilles non stériles et partage de tubes à sniffer lors de la consommation de drogues
  • tatouage ou piercing réalisé à l’aide d’aiguilles / d’instruments infectés
  • partage de produits d’hygiène corporelle, par exemple les rasoirs
  • transmission de la mère à l’enfant lors de l’accouchement si la mère est infectée1

L’hépatite B peut passer inaperçue pendant longtemps, car elle est souvent imperceptible et les personnes atteintes ne présentent pas de symptômes typiques de la maladie. Vous devez être vigilant et consulter un médecin si vous voyez apparaître les symptômes suivants sur une période prolongée :1

  • nausées et vomissements
  • perte d’appétit
  • malaise
  • fièvre
  • douleurs articulaires
  • éventuellement jaunissement de la peau et des yeux (jaunisse)
  • urine foncée, selles claires

Pour détecter une infection par le virus de l’hépatite B, le sang est analysé pour détecter les anticorps contre le virus et les différents composants du virus.1 Les assurés légaux âgés de 35 ans et plus ont également la possibilité de bénéficier une fois d’un test gratuit de dépistage de l’hépatite B (et C) dans le cadre du « bilan de santé ».4

Étant donné que les mères infectées peuvent transmettre le virus à l’enfant lors de l’accouchement, les femmes enceintes sont soumises à un test de dépistage de l’hépatite B le plus tôt possible.5 En cas de détection du virus de l’hépatite B, il convient de procéder également à un test de dépistage de l’hépatite D. L’infection simultanée par le virus de l’hépatite D peut avoir une influence négative sur l’évolution de la maladie du foie.1

Chez les adultes, une infection aiguë par l’hépatite B guérit généralement sans conséquences et les troubles disparaissent d’eux-mêmes au bout de quelques semaines.1 Toutefois, si l’hépatite B devient chronique, il est nécessaire de consulter régulièrement un médecin afin de surveiller la progression de la maladie et de détecter à temps toute altération du foie.5 Un traitement médicamenteux est en principe envisageable. À cet effet, il existe deux options :1

  1. Interféron alpha pégylé
    • utilisation limitée dans le temps, mais ne convient pas à tous les patients
  2. des médicaments spéciaux qui agissent directement contre le virus
    • empêchent le virus de se reproduire
    • doivent souvent être pris en permanence

Dans la plupart des cas, l’hépatite B ne peut pas être guérie, mais un traitement précoce peut réduire le risque de développer une cirrhose ou un cancer du foie.1,3 C’est le médecin traitant qui décide de la forme de traitement la mieux adaptée à votre cas.

Depuis 1982, il existe un vaccin très efficace et bien toléré contre l’hépatite B, recommandé pour les nourrissons à partir de deux mois.1,5 Il offre la meilleure protection possible contre une infection par le virus de l’hépatite B. Une personne vaccinée contre l’hépatite B ne peut pas non plus être infectée par l’hépatite D.

Il est également possible de réduire le risque d’infection en évitant autant que possible le contact avec le sang et d’autres liquides corporels de personnes infectées, par exemple en adoptant les comportements et mesures suivants :1

  • se protéger lors des rapports sexuels (les préservatifs réduisent certes le risque, mais ne l’excluent pas complètement)
  • en cas de consommation de drogues par voie intraveineuse ou nasale, utiliser ses propres instruments d’injection et accessoires, ne jamais les partager avec les autres
  • pour les tatouage et les piercings, il est impératif que les instruments utilisés soient stériles
  • ne jamais partager des articles d’hygiène corporelle susceptibles d’être contaminés par du sang, comme les rasoirs

Autres thèmes

Hép C

Qu'est-ce que l'hépatite C ? Vous trouverez ici des explications utiles.

En savoir plus

Hép D

Renseignez-vous également sur l'hépatite D ! Qu'est-ce qui la distingue de l'hépatite B ? Et comment pouvez-vous vous protéger ?

En savoir plus

Le foie

Vous souhaitez en savoir plus sur notre foie et ses fonctions ? Alors vous êtes au bon endroit.

En savoir plus

Références bibliographiques

  1. RKI-Ratgeber Hepatitis B und D. https://www.rki.de/DE/Content/Infekt/EpidBull/Merkblaetter/Ratgeber_HepatitisB.html (consulté en octobre 2023).
  2. RKI, Epidemiologisches Bulletin 29/2021.
  3. Hepatitis B. https://www.who.int/news-room/fact-sheets/detail/hepatitis-b (consulté en novembre 2023).
  4. Kassenärztliche Vereinigung – Praxisinformation. https://www.kbv.de/media/sp/Praxisinformation_Gesundheitsuntersuchung.pdf (consulté en novembre 2023).
  5. Gemeinsamer Bundesausschuss (2023) Richtlinien des Gemeinsamen Bundesausschusses über die ärztliche Betreuung während der Schwangerschaft und nach der Entbindung („Mutterschafts-Richtlinien“). https://www.g-ba.de/downloads/62-492-3191/Mu-RL_2023-04-20_iK-2023-06-30.pdf (consulté en novembre 2023).
  6. Cornberg M et al. Z Gastroenterol 2021; 59: 691–776.